• Milly la forêt.

     

    Pendant longtemps quand nous étions dans la région parisienne , nous avons habité près de Milly la Forêt.

    Milly-la-Forêt  est une commune française dans le département de l’Essonne.

    Village gaulois dès 285 av. J-C, lieu de naissance de Saint Wulfram vers l’an 640, le domaine fut ensuite offert aux seigneurs méritants par les rois de France. Ruinée par les anglais au xive siècle, elle fut rebâtie et fortifiée par Louis Malet de Graville au xve siècle, dotée d’une des plus importantes foires franciliennes.

    Centre agricole et commerçant, sur le passage de la route de Lyon jusqu’au xviiie siècle, elle perdit peu à peu de son intérêt à mesure que les axes routiers et ferroviaires s’en écartaient.

    Elle devint alors dès le milieu du xxe siècle un lieu de villégiature pour les parisiens et les artistes, dont Jean Cocteau et Christian Dior. C’est aujourd’hui un pôle touristique important du département, la capitale des herbes aromatiques, à l’environnement préservé entre province et agglomération parisienne.

     

    Milly la forêt.

    La halle du marché.

     

    Milly la forêt.

    La chapelle décorée par jean Cocteau.

     

    La chapelle saint Blaise des simples.

    A voir absolument la Chapelle Saint-Blaise-des-Simples du XIIe siècle à Milly la Forêt, dernier témoin de l’existence d’une maladrerie.
    Décorée par Jean Cocteau, dont elle est aussi le tombeau, elle est entourée d’un jardin botanique qui regroupe différentes plantes médicinales.

     

    la maison de jean Cocteau.

    La Maison Jean-Cocteau est un demeure-musée du xviiie siècle, de style Louis XIII, et un domaine de 2 hectares avec jardins, verger et parc boisé, labellisé « Maisons des Illustres » dans le village de Milly-la-Forêt dans l'Essonne.

    Elle a été le domaine du poète, artiste aux multiples talents, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste Jean Cocteau (1889-1963), qui y a écrit une partie importante de son œuvre.

    La façade sur rue et la toiture correspondante ont été inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1969.

     

     

    Le lavoir.

     

    Le lavoir de la Bonde.

     Milly-la-Forêt et ses environs, au cœur du Parc naturel régional du Gâtinais français, regorgent de sites touristiques et de loisirs : miellerie du Gâtinais, le Cyclop, verrerie d’art de Soisy-sur-Ecole, conservatoire national des plantes, chapelle Saint-Blaise-des-Simples, domaine de Courances…Nous avons fait de belles balades à cette époque !

     

    Milly la forêt.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :